Nathalie Sideris | Deuil et traumatisme
1364
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-1364,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Deuil et traumatisme

Thérapie

DEUIL ET TRAUMATISME

S’il existe un processus commun à tous les deuils, chaque deuil est singulier, unique, étroitement dépendant des relations préexistantes entre la personne décédée et l’endeuillé. C’est un processus intrapsychique obligatoire, incontournable, qui ne peut être fait que par l’endeuillé lui-même. Certes, le deuil n’est pas une maladie, mais il peut se compliquer en entraînant des troubles psychiques et somatiques souvent chroniques :

 

Le deuil traumatique ou obsessionnel.

 

Les circonstances de la mort du proche, sont brutales, inattendues. le chemin est très complexe avec :

  • La présence de reviviscences nocturnes de la scène traumatique qui a été vue ou imaginée.
  • Une hyperexcitation ou un abattement,
  • Un blocage de la pensée pouvant aller au début du deuil jusqu’à la stupeur.
  • Un immense sentiment de désespoir qui peut se caractériser par un état dépressif, avec parfois des idées de suicide.
  • Des conduites à risque, avec ou non, la prise de toxiques.

Le deuil maniaque.

 

L’endeuillé reste en phase de déni après le décès. Cette absence de souffrance apparente, qui s’accompagne même souvent de bonne humeur ou de surexcitation, se transforme ensuite en agressivité, puis en mélancolie.

 

Le deuil mélancolique.

 

Dans cette forme de dépression, on trouve une exacerbation de la culpabilité et de la dévalorisation chez l’endeuillé. Celui-ci se morfond en se couvrant de reproches et d’injures.

 

Les suggestions et métaphores hypnotiques permettront à la personne endeuillée de dire au revoir au défunt, se libérer des regrets, des non-dits, des sentiments de culpabilité (pardon) et reprendre une belle estime de soi afin de retrouver une vie équilibrée, heureuse tout en gardant un souvenir apaisant de la personne disparue.